Et si nous développions le marché des obligations convertibles non cotées

#Les_instants_strategies_d_Obac

Et si l’on développait le marché des obligations convertibles non cotées.

En Afrique Centrale en particulier et sur le continent africain de manière générale, les PME peinent souvent à mobiliser des capitaux pour le financement de leur projet.

Entre les banques qui, pour se couvrir, exigent des garanties parfois colossales, et les chefs d’entreprise qui ne s’accommodent pas encore totalement des ouvertures de capital, les obligations convertibles non cotées pourraient constituer une alternative, d’autant plus que le tissu économique africain est majoritairement constitué de TPE/PME/ETI non cotées en bourse.

Une obligation convertible non cotée est une obligation émise par une société non cotée pouvant être, sous certaines conditions, transformée en titre de capital (action ou part sociale). Elle est souvent utilisée comme support dans la mise en place d’une dette “mezzanine” soit une source de financement complémentaire à la dette bancaire classique et alternative à l’ouverture de leur capital.

Précisons tout de même, qu’au delà des rendements intéressants, investir dans une obligation convertible non cotées comporte certains risques pour les investisseurs qu’il faille étudier avant de se lancer.

#Les_instants_strategies_d_Obac

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this:
Aller à la barre d’outils